Home| Contacts| Webmail | info@omantourisme.com
Beauty has an address ~ Oman

Qalhat


Cette ville a connu, dans le passé, une civilisation brillante, ayant été, avant l’islam, la première capitale d’Oman.
 Au XIIIème siècle, elle a été le principal port de commerce reliant l’intérieur du pays à l’extérieur. Malgré son passé prestigieux, cette cité a été oubliée tant par l’histoire que par la géographie. La nature plus que l’homme, a été impitoyable avec elle et en a fait un amas de pierres éparpillées qui s’étendent sur des dizaines de kilomètres depuis la plage jusqu’à de vieilles maisons qui se sont écroulées sur leurs habitants. Qalhat était entourée de remparts fortifiés. On dit qu’elle aurait été détruite par un tremblement de terre au XIVème siècle. Elle a aussi subi l’invasion des Portugais avant qu’ils ne fussent chassés à la fin du XVIème siècle.
 L’histoire de la ville de Qalhat remonte à l’âge du bronze. Ayant été, à l’époque antéislamique, la capitale du pays, elle a été le point de mire du monde entier. Sa position géographique privilégiée, sa qualité de métropole et son port prestigieux ont suscité l’intérêt le plus vif des voyageurs, des explorateurs et des hommes en quête de savoir.
 Un des vestiges de la ville est le tombeau de Bibi Maryan (Bibi signifiant : « la femme libre »). Il s’agissait, raconte-t-on, d’une femme âgée qui avait fait construire la mosquée de la ville. D’après des sources historiques, elle aurait été « gouverneur » de Qalhat du temps du roi d’Ormuz : Qutb ad-din Yamtahin. A l’entrée du tombeau un souterrain conduit à des couloirs situés dans le sous-sol.