Home| Contacts| Webmail | info@omantourisme.com
Beauty has an address ~ Oman

Récolte de l’encens (ou luban)

Elle commence à partir du début du mois d’avril de chaque année, à un moment où la chaleur est particulièrement intense, ce qui facilite l’extraction de la sève de l’arbre à encens, opération délicate qui ne peut être pratiquée que par un expert. Celui-ci entaille l’écorce à l’aide d’un instrument tranchant (le « minqaf ») et réalise deux incisions, à un intervalle d’environ 14 jours. La première sève s’écoule sous la forme d’un liquide laiteux inutilisable. La deuxième incision est pratiquée sur toute la longueur du tronc. La collecte du liquide commence deux semaines après la deuxième intervention. Ensuite, l’arbre est incisé une troisième fois pour en extraire un liquide blanchâtre d’une qualité supérieure qui est soit laissé sur l’arbre, soit déposé à terre. Chaque arbre est différent par la qualité de son encens et l’abondance de sa production. La première incision est appelée : « tawqee  » (signature), les deuxième et troisième « sa’f ». Il faut une grande expérience pour pratiquer ce métier qui se transmet, en général, de père en fils. Une simple erreur d’incision dans l’écorce de l’arbre, et celui-ci peut se dessécher et ne plus produire. La saison de la récolte va jusqu’au mois d’octobre. Un seul arbre produit une dizaine de kilogrammes, en moyenne. Pour toute la région du Dhofar, on estime l’ensemble de la récolte à 7000 tonnes par an. Cet encens est vendu en abondance sur le souq d’Al Hafah à Salalah.